Pierre PERRET à l’Acropolis de Nice Samedi 3 Avril 2021

C’est avec grand plaisir que nous accompagnons Pierre PERRET dans sa tournée « Mes Adieux Provisoires », de passage à Nice le Samedi 3 Avril 2021 pour une soirée mémorable !

A 86 ans tout le monde connait les chansons de cet incroyable artiste. Nous organisons notre premier spectacle à L’Acropolis de Nice et espérons vous retrouver nombreux pour partager ce moment d’exception.

Son dernier tube :

« LES CONFINIS «
Chanson écrite durant le confinement et mise en ligne le 9 JUIN 2020

Dans les moments difficiles que nous avons tous vécus ces dernières semaines avec un confinement de plus de 55 jours dû au CORONAVIRUS,

PIERRE PERRET n’est pas resté inactif bien au contraire et a continué d’écrire pour le plus grand plaisir de son public.

Il vous offre aujourd’hui, en primeur, sa dernière chanson « LES CONFINIS « qu’il a écrite ces dernières semaines pendant ce confinement :

Bon, mes p’tits loups, les amours, moi aussi j’ai fait la mienne ! Et, avec un peu de bol je vous la chanterai à Nice ( le 3 avril ).

En attendant, vous l’avez en primeur, cadeau !!

Pierre PERRET

Billetterie :

Placez-vous devant en Carré Or ou profitez de la première partie de la salle en Catégorie 1 ou de la suite de la salle en Catégorie 2 en promo à 45€ ci-dessous. Le paiement en ligne est sécurisé ci-dessous, vous pouvez aussi vous rendre sur le plateforme : https://www.weezevent.com/pierre-perret-a-l-acropolis-de-nice

Billetterie Weezevent

Les grands classiques :

Biographie

S’il est un personnage à part dans la chanson française, c’est bien Pierre Perret.

Travailleur infatigable sous des airs nonchalants, trousseur de calembours maniant avec finesse la langue verte et le propos grivois, maître ès argot, mais puriste, il utilise un langage à citer en exemple dans un monde où le pléonasme, l’impropriété, la faute d’orthographe, et pour tout dire la trivialité, sévissent de toutes parts, sonnant l’exécution capitale du français.

Chanteur et avant tout poète, gourmand des mots et des nourritures, adepte d’un hédonisme qu’il prescrit volontiers, bon vivant chaque fois que possible, il dresse, dans la plaisanterie ou le sérieux, d’une écriture mordante, des tableaux de mœurs où, parfois burlesque et toujours minutieux, il révèle avec pertinence les lacunes d’une société plus que jamais agitée d’inquiétantes convulsions.

Suscitant le rire, exaltant les sentiments justes, fustigeant les intolérances, il avance, témoin de son temps, sur une voie claire et sans compromissions, excellant dans l’art du portrait, passant du récit taquin à la constatation acérée et au réquisitoire face aux comportements inconvenants. Gratifié de talents dont il fait usage sans étalage, baladin gracieux et courtois d’une époque maussade et velléitaire, il chante avec précision les beautés, travers, plaisirs et indécences, balançant entre amuseur public et narrateur lettré.

Crédits photos : © Splatsh & © Pierre PERRET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.