La Cité des Arts : musique et culture

La cité des arts, une entité, plusieurs acteurs culturels.

 

Découvrez les lieux samedi 30 Avril 2016 pendant les portes ouvertes !

 

Qu’est-ce que la cité des arts? 

 

Situé sur les berges du Doubs, dans la boucle, et au pied de la Citadelle Vauban, la Cité des Arts trouve sa place en plein cœur historique de Besançon et à deux pas d’autres équipements culturels majeurs. C’est un aménagement qualitatif qui vise à valoriser les éléments patrimoniaux existants aux alentours que sont la Rodia, le Bastion et la friche artistique des Prés-de-vaux.

Elle fût construite à partir du projet de l’architecte Japonais Kengo Kuma entre mai 2010 et janvier 2013 et l’inauguration par la ministre de la culture et de la communication eut lieu le 5 avril 2013.

Quels entités abrite-t-elle? 

 

La cité des arts abrite d’une part le CRR (conservatoire à rayonnement régional, comportant près de 80 salles d’enseignement, un auditorium de 280 places, une salle d’orchestres et près d’une centaine de professeurs destinés à l’apprentissage théorique et pratique des musiques actuelles et anciennes, mais aussi du théâtre et de ses variantes, et de la danse classique et contemporaine. Les 1800 apprenants du Conservatoire ont donc un large choix de moyens d’expression artistique.

D’autre part, la cité des arts abrite le FRAC (fonds régional d’art contemporain) bisontin. C’est l’un des 24 Fonds régionaux d’art contemporain créés, en 1982, dans le cadre de la politique de décentralisation mise en place par l’État. Depuis leur origine, les Fonds Régionaux d’Art Contemporain ont trois missions que sont : constituer une collection, la diffuser auprès des publics les plus diversifiés et inventer des formes de sensibilisation à la création actuelle. Ce FRAC s’étend sur 3 étages et demi pour proposer des œuvres contemporaines dont la thématique principale et le temps, omniprésente à Besançon, ville horlogère.

Enfin, on peut trouver un restaurant, « le pixel », dont le nom fait référence à l’architecture unique du bâtiment, proposant une cuisine traditionnelle avec une touche d’exotisme au rapport qualité prix très intéressant. De plus, la terrasse ensoleillée en plein passage des arts avec vue sur le Doubs permet de déguster un thé dans un cadre mélangeant paysage naturels et architecture moderne.

 

Par qui a-t-elle été mise en place ?

Depuis l’été 2006, trois acteurs sont réunis autour d’un objectif commun qu’est la création d’un bâtiment dédié à la création des arts.

D’une part, la communauté d’agglomération du Grand Besançon a ainsi pu reloger son conservatoire de musique, théâtre et danse. D’autre part la Région a mis en place sont projet de développement du Frac en mettant à disposition des espaces plus importants pour le stockage et l’exposition d’œuvres d’art au sein d’un bâtiment plus moderne et spacieux. Enfin, autre partenaire majeur, la ville de Besançon, qui vu ce projet comme une opportunité d’embellissement et de requalification de l’entrée de la ville côté suisse.

Les trois collectivités ont donc décidé d’acquérir l’ancien site du port de commerce alors en friche pour créer une vitrine architecturale et culturelle à Besançon.

Soutenu par l’État, l’Europe, la DRAC de Franche-Comté, le Conseil général du Doubs et l’ADEME (agence environnementale) ce projet représente le théâtre d’enjeux contemporains comme le soutien à la création et à la diffusion artistique et la démocratisation de l’accès à la culture.

Pourquoi?

Le Grand Besançon vise ici à créer une identité territoriale forte et reconnue, alors que la région voit le projet comme une opportunité de développement culturel, économique et social pour le territoire.

De son côté, la ville utilise la Cité des Arts pour assurer sa mission éducative auprès de ses habitants en partenariat avec d’autres organismes et institutions.

La coordination et la transmission des directives de l’Etat est, elle, assurée par la Direction régionale des affaires culturelles.

Enfin, l’enjeu environnemental de ce projet saisi par l’ADEME est de mettre en place une  structure écologique  avec des matériaux renouvelables.

 

Ste web : http://www.frac-franche-comte.fr/ , http://www.citedesartsetdelaculture.fr/fr/le-ccr/le-conservatoire-a-rayonnement-regional-crr.html , http://www.restaurant-le-pixel.com/

Crédits photos : © Grand Besançon, © FRAC FC, © C. Monterlos, © Céleste Boursier Mougenot, © B. Adilon, © Mohamed Bourouissa, © Sylvie Fanchon, © Jung Hee Choi, © Jean-Christophe Norman, © Katie Paterson, © Ryoji Ikeda, © Etienne Bossut, © Paul Panhuysen, © Y. Petit, © N. Waltefaugle, © A. Mole.

Laissez un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.